Comment assurer un second conducteur ou un conducteur occasionnel ?

Souscrire une assurance auto est obligatoire pour tout automobiliste. À défaut, ce dernier peut risquer une amende, voire plus. Beaucoup de points méritent d’être soulevés avant la souscription pour éviter toute confusion ou tout imprévu. Dans votre simulation d’assurance, vous pouvez avoir un devis relatif à l’existence de deux conducteurs à part vous : secondaire et occasionnel.

La différence entre le conducteur secondaire et occasionnel

Le nombre et le type de conducteur influencent sur le coût de votre assurance auto. Pour dénicher l’offre d’assurance qui vous convient le mieux, vous pouvez obtenir un devis sur Hyperassur.com. Il est toutefois primordial de faire une différence entre les trois types de conducteurs. Ils se différencient selon le degré d’utilisation du véhicule.

Est considéré comme conducteur principal celui qui conduit régulièrement et de façon exclusive le véhicule. Les assurances auto à souscrire sont généralement à son nom. Un conducteur secondaire peut également utiliser le véhicule en question, mais de façon régulière. Il s’agit notamment du conjoint ou de l’enfant du conducteur principal dont il a la responsabilité. Le conducteur secondaire n’est ni responsable des déclarations faites par l’assuré ni du paiement des cotisations. Il peut vous arriver parfois de prêter votre voiture à une tierce personne qui ne figurant pas dans le contrat. Cette personne est le conducteur occasionnel.

Les procédures pour assurer les conducteurs secondaires

Au moment de la souscription de tout type d’assurances auto, que ce soit en ligne ou lors d’un rendez-vous avec votre assureur, vous pouvez ajouter le deuxième conducteur secondaire. Cette déclaration est primordiale afin de le protéger contre tout éventuel problème. L’assureur doit en être systématiquement informé en cas de nouveau conducteur. Le contrat doit donc mentionner le conducteur secondaire qui bénéficiera des mêmes garanties offertes au conducteur principal.

Le prêt de volant

Il vous est également recommandé d’inclure dans le contrat d’assurances auto le fait que vous prêtez votre véhicule à une tierce personne. Cette dernière sera ainsi couverte si un accident survient. Les conditions relatives à cette clause dépendent toutefois de l’assureur. En effet, certains assureurs émettent des restrictions par rapport au prêt de volant. D’autres l’interdisent même principalement envers les jeunes conducteurs. Le coût d’un rajout d’un conducteur occasionnel dépend du degré des risques qu’il présente. En effet, les cotisations à payer n’augmentent pas s’il ne présente aucun risque tandis qu’elles peuvent être très importantes si le conducteur est inexpérimenté.

Votre contrat d’assurance auto peut donc avoir une clause qui couvrira plusieurs conducteurs. Cette clause est nommée clause « conducteur habituel » lorsque votre conjoint(e) se sert également de votre voiture. Les conducteurs occasionnels, quant à eux, se trouvent dans une liste.

Pourquoi faut-il comparer plusieurs formules d’assurance ?
Maladies longue durée et frais de transport : ces dépenses de trajet sont elles toujours remboursées ?