Tout savoir sur l »indemnisation en cas de carambolage

Nombreuses sont les causes pouvant engendrer un accident de circulation. De plus, ce dernier peut impliquer plusieurs voitures en même temps. Comment fonctionne alors une assurance auto-carambolage ? Voici toutes les informations nécessaires.

Qu’entend-on par carambolage ?

Le carambolage est une collision ou un heurt violent entre deux ou plusieurs voitures ne circulant pas nécessairement dans la même file ou empruntant des trajectoires différentes. Le plus souvent, il est causé par la perte de contrôle (panne mécanique, freinage brusque, manque de visibilité, excès de vitesse, verglas, etc.) du premier véhicule qui entraînera par la suite un choc entre les autres. L’identification du responsable sera alors difficile. Ainsi, pour être indemnisé, il est conseillé de se référer à son assurance auto-carambolage.

Le fonctionnement d’une assurance auto-carambolage

Lors d’un carambolage, la convention de l’indemnisation directe de l’assuré et de recours entre les sociétés d’assurance automobile ou IRSA entre en jeu. En effet, cette dernière traite l’intégralité du dossier en désignant un assureur appelé « meneur de jeu » qui, avec l’aide d’un expert, effectuera une analyse approfondie des circonstances. Par la suite, on pourra déterminer le taux de responsabilité de chaque conducteur afin de pouvoir accorder une indemnisation. Par ailleurs, le dédommagement d’un sinistre dépend toujours des garanties souscrites par l’assuré. En effet, si ce dernier souscrit une assurance dommage « tous accidents », il sera entièrement couvert, peu importe le responsable. Dans le cas contraire, le taux d’indemnisation sera en fonction de son degré de responsabilité. Il est à noter que si le conducteur s’avère être le premier fautif, son assurance auto-carambolage peut nier tout engagement.

Le formulaire de constat amiable

L’utilisation du formulaire de constat amiable est l’une des étapes à respecter en cas d’accident de route tel que le carambolage. En effet, cette formalité permet d’accélérer toutes les démarches juridiques à partir de tous les renseignements sur l’accident à savoir les faits, les papiers des voitures impliquées et les dégâts causés (corporels ou matériels). Cependant, le formulaire du constat amiable comporte deux parties complémentaires. Tout d’abord, il y a le « constat proprement dit »sur les lieux qui doit être rempli et signé par les conducteurs concernés. Ensuite vient la « déclaration » du sinistre remplie par les différentes parties selon leur version des faits.

Bref, le carambolage est un accident de circulation impliquant au moins deux voitures. Ainsi, il est indispensable de se renseigner auprès de son assurance-auto carambolage afin de connaître son état de garanties selon les assurances souscrites.

Voiture de fonction et usage privé : êtes-vous assuré ?
Indemnisation : qu’est-ce que la perte d’une chance ?