Doit-on déclarer son détecteur de fumée à son assureur ?

Pour avoir une meilleure sécurité chez soi, il est évident de trouver des outils nécessaires que ce soit dans son foyer ou à l’extérieur. On ne peut pas se passer de tout incident. On va parler d’un incendie qui nécessite toute une précaution particulière et qui peut arriver à tout moment. Comme on dit: « Il vaut mieux prévenir que guérir ».

Le principe d’un détecteur de fumée

Un détecteur de fumée est un petit boitier rond qui alerte les occupants d’une maison en cas d’incendie. En tant que détecteur, il se déclenche automatiquement dès qu’une fumée se propage dans la pièce où il est installé. On peut le trouver facilement dans des boutiques spécialisées ou en se rendant sur internet. Des sites spécialisés dans la sécurité anti-incendie peuvent aider l’internaute à trouver ce qu’il lui faut. On n’a pas besoin d’installer ce système dans toutes les chambres et les couloirs, ou encore plus dans une cuisine. Il est à noter que ce système est aussi conçu pour les malentendants et sourds avec le norme DAAF doté d’un signal lumineux. Une assurance habitation et détecteur de fumée se révèle utile à l’heure actuelle.

Souscrire à une assurance incendie

Le gouvernement français a pris une décision concernant la couverture du logement et du mobilier. Cette loi est faite pour tout un chacun, qu’il s’agisse d’un propriétaire d’une maison ou d’un appartement ou d’un locataire. On va par la suite parler d’une assurance habitation. Ce contrat d’assurance est dédiée pour tous sans exception dans le but de couvrir les habitants en cas d’incendie ou autres.  On va se concentrer sur l’assurance habitation et détecteur de fumée qui touche inéluctablement les foyers.

Déclaration d’un détecteur d’incendie auprès d’un assureur

En règle générale, l’installation de ce dispositif n’est pas une obligation. Or, la législation en vigueur exige son installation dans tous les locaux, suivant la loi depuis le 08 mars 2015. En ce qui concerne la souscription à une assurance en la matière, il n’ y a pas de contraintes et de clauses exactes sur le sujet. Il suffit juste par la  propre initiative du propriétaire et pour la sécurité d’autrui, d’installer un détecteur de fumée. Le locataire se charge de son entretien. Une assurance habitation et détecteur de fumée n’ est toutefois pas à négliger.

Bref, la mise en place d’un détecteur de fumée n’ est pas obligatoire, même si la loi l’impose. Beaucoup de foyers ne sont d’ailleurs pas équipés de ce dispositif. Avec l’évolution des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la meilleure chose à faire est de bien se renseigner sur le net pour avoir un maximum d’informations et de prendre les bonnes décisions.

Chute sur un trottoir et feuilles mortes : qui est responsable ?
Vol de téléphone portable et assurance : suis-je couvert ?